Dans le cadre de son programme "Arboretums pédagogiques - Pié bwa a tè Matinik", le CBMQ a procédé, le vendredi 5 avril 2019, à la plantation d’espèces natives de la flore martiniquaise !

C’est  au sein de l'école Suzanne Roussi de la Pointe des Nègres, qu’a eu lieu cette plantation, qui représente l'aboutissement d'une action de sensibilisation à la connaissance et la protection de la flore indigène de notre île. Il s’agit d’une opération réalisée avec 2 classes de CM2 de cet établissement, qui ont été accompagnées des agents du Service Aménagement Paysager de la Ville de Fort-de-France, fortement impliqués dans la conduite de cette action sur la commune.

Quatre espèces rares ont été implantées, le Bwa Flanbo (Amyris elemifera – Rutaceae) ; le Mahot Gombo (Talipariti pernambucense – Malvaceae) EN - LR, (qui illustre l'article); le Grand Cosmaya (Crateva tapia – Capparaceae)  CR - LR ; et le Ti Flambwayan (Bauhinia multinervia – Fabaceae)  EN - LR. Sur ces 4 espèces 3 sont sur la Liste Rouge (LR) de l’Union Internationale pour la Concervation de la Nature, dans les catégories CR (En Danger Critique) et EN (En Danger).

Le "Arboretums pédagogiques - Pié bwa a tè Matinik" est un projet mené par le Conservatoire Botanique de Martinique pour la 2e année consécutive. C'est un projet mené dans le cadre de son programme interne pour éveiller les jeunes générations à la connaissance et la valorisation des espèces originaires de la Martinique et des petites Antilles. Un programme financé par plusieurs partenaires dont la CTM, la DEAL, et la CACEM. Un autre programme s’est jumelé à ce dernièr, car deux des espèces implantées dans l’établissement scolaire, le Mahot gombo et le Ti Flambwayan, ont été produites dans le cadre du projet de conservation d’espèces endémiques rares, financé lui par le programme de l'Union Européenne BEST RUP.

Ces actions permettent de sensibiliser les enfants et leurs instituteurs.trices, à la nécessité de sauvegarder le patrimoine floristique martiniquais, mais il permet aussi de faire connaitre et de conserver la flore rare martiniquaise en l’introduisant dans divers espaces contrôlés.

L’école Suzanne Roussi est le second établissement après l’école Pomme Cannelle du quartier l’Hermitage -FDF, à avoir mobilisé le CBMQ sur cette thématique. Prochainement, c’est l’école Herman Michel au Carbet, qui en bénéficiera.

Si vous êtes chef d’établissement ou enseignant.e, (Primaire, Collège, Lycée) et que vous souhaitez profiter de cette action. Contactez le Conservatoire Botanique de Martinique par mail à cbmq@cbmartinique.org ou via leur page Facebook. L’équipe du CBMQ se fera un plaisir de concevoir un projet avec vous. 

 

Vous avez dit Biodiversité ?

A vous de jouer !

Qui sommes nous ?

L’Observatoire Martiniquais de la Biodiversité (OMB) est un dispositif animé par le Parc Naturel de Martinique composé de 41 membres.

Il collecte et diffuse des informations sur la biodiversité de Martinique, et constitue un outil d’aide à la décision.

 

Contactez-nous

Maison du Parc - Annexe Monsigny 

Avenue des Canéficiers - BP 437

Fort de France 97200, Martinique

05 96 644 259
Fax : 0596 647 227
c.beranger@pnr-martinique.com

 

 

 

 

Galerie photos

Quelques données

  • Nombre espèces végétales: 3 008
  • Nbre espèces mammifères terrestres: 17
  • Nombre espèces de papillons de jour: 40

Copyright © CTD Consulting 2016 OMB - Observatoire Martiniquais de la Biodiversité - Mentions légales