La forêt en Martinique couvre presque la moitié de la surface de l’ile, elle compte 396 espèces d’arbres

Elle est marquée par un relief montagneux qui procure une grande diversité de forêts : forêt hygrophile, mésophile, xérophile, forêts d’altitude, formations basses aux arbres tortueux (46 % forets humides et 39 % forêts sèches), littorale, marécageuse… Ces forêts sont menacées par des espèces exotiques envahissantes telles que le bambou ou le tulipier du Gabon. L’agriculture, le tourisme de masse ou encore l’urbanisation galopante sont sources de fortes pressions sur la forêt martiniquaise. Représentant les deux tiers de la surface forestière en Martinique, les forêts privées sont souvent délaissées, dégradées et/ou mal gérées. En revanche les forêts publiques jouent un rôle important dans l’organisation du territoire et le développement de la Martinique et viennent contraster le statut des forêts privées.

Forêt sèche : Forêt qui se caractérise par une pluviométrie très faible (moins de 2000 mm d'eau par an) et une longue période de sécheresse. Cette forêt arrivée à maturité, aussi appelée forêt caducifoliée, présente une strate arborée et une strate arbustive.  Beaucoup d'arbres s'y adaptent en perdant leurs feuilles en saison sèche mais les feuilles sont coriaces. Cependant, une fois de plus, l'action de l'homme (charbon de bois, pâturage, agriculture, urbanisation) a conduit les peuplements à l’état de broussailles et de fourrés d'épineux très denses (campêche et acacia). En effet ces forêts sont généralement très dégradées et réduites à des formations arbustives ou herbacées.

Forêt mésophile : Forêt moyennement humide intermédiaire entre la forêt xérophile et la forêt hygrophile. Cette forêt dense se caractérise par une pluviométrie comprise entre 1500 et 3000 mm par an. Dans s'ébauche la structure en strates et à épiphytes (végétaux se servant des arbres déjà présents comme substrat) caractéristiques de la forêt hygrophile.

Forêts hygrophile : Cette forêt dense humide reçoit entre 3000 et 5000 mm de pluie par an. Elle comprend plusieurs strates de végétation, au couvert sombre et riche en épiphytes. Sa végétation est étagée, conséquence de la compétition pour l'espace et la lumière :

  • de très grands arbres, qui peuvent dépasser 30 m de haut
  • des arbres dominés, de 10 à 25 m
  • des petits arbres, de 6 à 10 m
  • enfin des arbustes, des choux palmistes, des fougères arborescentes, des balisiers et aussi beaucoup de lianes et de plantes épiphytes.

Sa diversité floristique est remarquable. Par contre, la végétation herbacée est peu présente du fait de l'obscurité du sous-bois. Agrippés aux branches, les lianes et les nombreuses plantes épiphytes (fougères, philodendrons, orchidées...) forment de véritables jardins suspendus. Certains arbres présentent des racines en contreforts impressionnants.

Forêts littorales : Situées au bord de mer, dans la zone des 50 pas géométriques, elle appartient au domaine public de l’état ou au domaine privé de l’état (forêt domaniale littorale). Ces espaces sont gérés par :

  • soit l’ONF qui assure le gardiennage des propriétés, la protection de ces écosystèmes très sensibles, pouvant aller jusqu’à la reforestation et l’aménagement pour l’accueil du public
  • soit par le Conservatoire du littoral
  • soit par les communes pour leurs opérations d’urbanisme.

 La DAAF distingue trois types de forêts littorales publiques :

  • forêts domaniales littorales sur près des 2/3 du périmètre de l’île,
  • les forêts et terrains littoraux du Conservatoire du Littoral,
  • les mangroves qui font partie du domaine public maritime mais dont la “ superficie forestière ” bénéficie du régime forestier.

Ces espaces sont menacés et leur protection est important au regard de la surface modeste qu’ils occupent.

Sources : ONF, DAAF

Vous avez dit Biodiversité ?

A vous de jouer !

Qui sommes nous ?

L’Observatoire Martiniquais de la Biodiversité (OMB) est un dispositif animé par le Parc Naturel de Martinique composé de 41 membres.

Il collecte et diffuse des informations sur la biodiversité de Martinique, et constitue un outil d’aide à la décision.

 

Contactez-nous

Maison du Parc - Annexe Monsigny 

Avenue des Canéficiers - BP 437

Fort de France 97200, Martinique

05 96 644 259
Fax : 0596 647 227
c.beranger@pnr-martinique.com

 

 

 

 

Galerie photos

Quelques données

  • Nombre espèces végétales: 3 008
  • Nbre espèces mammifères terrestres: 17
  • Nombre espèces de papillons de jour: 40

Copyright © CTD Consulting 2016 OMB - Observatoire Martiniquais de la Biodiversité - Mentions légales